Le guide ultime pour réussir son compost : que mettre et ne pas mettre dans son composteur

Le guide ultime pour réussir son compost : que mettre et ne pas mettre dans son composteur

Le compostage est une manière écologique et économique de recycler les déchets organiques tout en améliorant la qualité de votre sol. Pour réussir cette transformation, il faut connaître la liste des déchets à introduire ou à éviter dans votre composteur. Dans cet article, nous vous aiderons à créer un mélange équilibré pour obtenir un compost riche et fertile pour vos plantes et votre potager.

Déchets verts pour compostage : apport d’azote et d’humidité

Les déchets verts, riches en azote et en eau, constituent un élément indispensable pour le bon développement du compost. Ils favorisent l’activité biologique et sont donc un moteur de la décomposition.

Épluchures et restes de fruits et légumes

La plupart des épluchures et restes de préparation culinaire sont les bienvenus dans votre composteur. Les déchets de fruits et légumes apportent des nutriments et accélèrent le processus de décomposition.

Faites toutefois attention aux agrumes, qui peuvent acidifier le milieu et freiner l’activité des micro-organismes.

Tontes de gazon, feuilles vertes et fleurs fanées

Riches en eau et en azote, ces déchets issus de votre jardin contribuent à la création d’un compost équilibré. Veillez cependant à bien décomposer ces éléments dans le bac et à les mélanger avec des matériaux plus secs pour éviter l’apparition de mauvaises odeurs.

Coquilles d’œufs écrasées

Les coquilles d’œufs, en plus d’apporter des minéraux indispensables au compost, permettent également d’aérer la matière et d’éviter une trop grande compaction. Pensez à les concasser préalablement pour faciliter leur dégradation.

Déchets bruns pour compostage : source de carbone et structure

Les déchets bruns ont un rôle essentiel dans le processus de compostage. Ils apportent du carbone, garantissent une bonne aération et assurent la structure du compost. Il faut veiller à maintenir un bon équilibre entre les déchets verts et bruns pour réussir votre compostage.

Feuilles mortes, petites branches et brindilles

Ces résidus de jardin sont une excellente source de carbone et favorisent une bonne aération du compost. Veillez à les broyer ou les émietter avant de les ajouter au composteur, pour faciliter leur décomposition.

Papier et carton non imprimés ou non traités

Le papier journal, les cartons d’emballage sans impressions ni traitements et les rouleaux de papier toilette peuvent être ajoutés à votre compost pour apporter du carbone et assurer la structure. Attention toutefois aux encres qui peuvent contenir des polluants.

Paille et foin

La paille et le foin sont d’excellents matériaux pour structurer et aérer votre compost. Veillez simplement à les mélanger avec des déchets verts pour éviter que la matière devienne trop sèche et compacte.

Déchets à éviter absolument dans votre composteur

Pour un compostage réussi, certaines catégories de déchets doivent être écartées car elles peuvent perturber l’équilibre du compost, attirer des nuisibles ou même polluer la terre.

VIANDE, POISSON ET PRODUITS LAITIERS

Ces aliments attirent les nuisibles comme les rats et les souris, mais aussi certains insectes. Ils dégagent également une odeur désagréable lors de leur décomposition, il est donc préférable de ne pas les mettre au compost.

HUILES ET GRAISSES VÉGÉTALES

Les huiles et graisses rendent la matière imperméable à l’eau et à l’air, gênant ainsi le processus de décomposition. Elles sont également susceptibles d’attirer des nuisibles et doivent donc être évitées.

EXCRÉMENTS D’ANIMAUX

Les excréments d’animaux domestiques, tels que les chiens et les chats, peuvent contenir des parasites et des germes pathogènes. Il est recommandé de ne pas les ajouter au compost destiné à fertiliser un potager.

PLANTES MALADES OU PORTEUSES DE PARASITES

Si vous placez des plantes infestées par des parasites ou des maladies dans votre composteur, ils pourraient contaminer l’ensemble du compost et éventuellement se propager à d’autres plantes. Éliminez ces déchets de manière appropriée.

Pour conclure : un bon mélange pour un compost réussi

Le compostage est une méthode efficace et écologique pour valoriser vos déchets organiques et entretenir votre jardin ou potager. Pour réussir votre compost, il faut veiller à bien équilibrer les apports en déchets verts et bruns et éviter certains matériaux qui peuvent perturber le processus ou polluer la terre. Avec ces conseils, vous serez en mesure de créer un compost riche et fertile, idéal pour nourrir vos fleurs, légumes et autres plantations.

Le composteur et le compost : autres articles relatifs